Les Epines de Lespinet   

Jardin de Plantes Succulentes

Cactus et Plantes Grasses rustiques, cultivés en plein air, sous climat non méditerranéen  
ACCUEIL    -   JARDIN    -    VISITE   -   VENTE DE PLANTES    -   CONCEPTION DE JARDINS DE PLANTES SUCCULENTES       RUSTICITE       LIENS    MEDIATISATION     PLAN DU SITE
Accueil > Rusticité > Dégats du gel 6

LES DEGATS DU GEL SUR LES PLANTES SUCCULENTES

sur les autres cactées


Touffe d'Echinopsis spachiana, qui avait bien résisté jusqu'à -11° au pied du mur (des boutures s'abîmaient à partir de -8° ailleurs).
A -13°5, il a changé de couleur et  commencé à se pencher, le jour même, 9 février. D'autres (moins) fortes gelées vont suivre.

Le 18 février, la douceur revenue, des tiges se sont cassées.

Le 20 avril, les dégâts apparents sont descendus et seule la base des tiges a pu être conservée, ainsi que ce qui touchait le mur.

Bonne reprise le 27 juillet.

Un pied moins bien exposé, déjà en plus mauvais état que la grosse touffe, le 22 février.
Sur deux pieds similaires, un seul a redémarré.

Echinopsis macrogona et Agave ingens marginata après -13°5, le 11 février.

Le 18 février, le cierge continue de se pencher et de casser.

Le 29 février, l'agave s'est encore avachi (mais va reprendre), tandis que le cierge a du être sévèrement rabattu. Il dépérira complètement.

Extrémité gelée, se desséchant, après -13°5, sur Cleistocatus straussii .

Détail des tiges gelées d'Echinopsis macrogona.

Extrémité décoloré, par brûlre de soleil sur
Echinopsis schickendantzii.
L'intérieur n'étant pas atteint par le gel, il est resté en l'état.

Parodia magnifica se pourrissant par la base, après -13°5.

Brûlures de soleil sur Echinopsis terschekii



page suivante